Paule & Michel Ehrhardt - Nature d'Alsace à 6, 8 et 1000 pattes

Lépidoptères

Les Lépidoptères (lepido=écailles - pter=ailes) ont les ailes recouvertes d'écailles et possèdent un appareil bucal suceur (trompe). On distingue les Rhopalocères (rhopalo = massue - cer = corne) qui sont les papillons de jour et les Hétérocères (hetero = différent - cer = corne) qui sont les papillons nocturnes. Ce sont d'excellents pollinisateurs. Il y a 152 espèces de papillons de jour et plus de 2.000 espèces nocturnes en Alsace. 

  • Chenilles - Chrysalides - Oeufs

    Le papillon passe par quatre stades : 1. l'oeuf où l'embryon se développe et d'où sortira une chenille 2. la chenille qui passe par quatre à six stades larvaires, séparés par des mues. Elle se nourrit avidement de sa plante-hôte 3. la chrysalide au sein d'un cocon soyeux en forme de bourse ou au sein de feuilles réunies par un fil de soie. Chez les Rhopalocères, la chrysalide est découverte, fixée ou suspendue par un cremaster 4. l'imago émerge, déploit ses ailes par l'injection d'hémolymphe dans les nervures La durée de chaque cycle est variable selon l'espèce et les conditions climatiques. Oeufs et chenilles sont prédatés par des oiseaux, des insectes, des araignées, et parasités par des hyménoptères.   

  • Adelidae

    Les Adèles sont de petite taille, 7 à 20 mm d'envergure. Elles sont dotées de longues antennes qui leur permettent de s'appuyer sur l'air et de voler plus longtemps. L'activité est diurne. Les mâles volent en essaim près des arbustes.

  • Alucitidae

    Les "Papillons-plume" sont de petites espèces dont les ailes lacinées sont formées de six lobes donnant l'impression d'ailes plumeuses.

  • Argyresthiidae

    Microlépidoptères de moins de 10 mm d'envergure, aux ailes étroites et à large frange. Plusieurs espèces endommagent les arbres fruitiers.

  • Autostichidae

    Microlépidoptères de moins de 10 mm de long, dont les larves sont détritivores et peuvent aussi consommer des animaux morts.

  • Blastobasidae

    Microlépidoptères de couleur terne, aux ailes lancélolées. Les chenilles sont détritiphages, se nourrissant de graines, fruits mais aussi d'insectes morts. 

  • Bucculatrigidae

    Microlépidoptères de moins de 5 mm de long et de coloration homogène, blanc, noir, brun. Les poils de la tête sont longs et dressés, les palpes courts, à peine visibles. La chenille mineuse, fait un cocon aérien plaqué sur une feuille ou une tige et en forme de fuseau cannelé blanc.

  • Chimabachidae

    Petite famille comprenant trois espèces en France. Les femelles ont les ailes atrophiées, les rendant inaptes au vol.

  • Choreutidae

    Petites espèces aux ailes brillantes et au vol diurne. La chenille vit dans un réseau de soie sur sa plante-hôte.

  • Coleophoridae

    Les Coléophores sont des microlépidoptères aux ailes frangées, tenant au repos leurs antennes en avant. Les chenilles sont mineuses.

  • Cossidae

    Massifs et de grande taille, ils n'ont pas de trompe et ne se nourrissent pas. Leurs chenilles (de 5 à 10 cm) sont xylophages ou endophytes.

  • Crambidae

    Les Crambides, de taille moyenne ou petite (de 10 à 25 mm d'envergure) présentent des aspects et des coloris très divers. Les palpes sont longs et droits. Les chenilles des Crambides sont presque glabres et vivent dans des toiles ou tuyaux soyeux.

  • Drepanidae

    De taille moyenne, diurnes ou nocturnes, les Drépanides peuvent avoir les ailes antérieures prolongées en pointe (drepana = faucille), d'autres espèces ressemblent à des Noctuelles.

  • Elachistidae

    Microlépidoptères de moins de 8 mm de long, aux palpes recourbés devant la tête et aux antennes rabattues le long du corps au repos. Les chenilles sont essentiellement mineuses de graminées.

  • Endromidae

    Une seule espèce en France. Cette grande espèce de 55 à 85 mm d'envergure, de coloration rousse, vole tôt dans l'année et seulement pendant 10 jours. Le mâle vole le jour à la recherche de femelles cachées sur les troncs et la litière. Après l'accouplement, les femelles volent la nuit pour pondre. Ils ne s'alimentent pas et ne vivent que sur les réserves accumulées par la chenille. Plante-hôte : Bouleau, Aulne, Noisitier.

  • Erebidae

    Les Erébides regroupent les Ecailles et les Lymantrés. Diurnes ou nocturnes, ils ont des couleurs voyantes, certaines aposématiques. Les chenilles très poilues sont appelées "chenilles hérissonnes".

  • Eriocraniidae

    Microlépidoptères diurnes aux ailes à reflets métalliques et brillants. Les chenilles sont apodes et mineuses.

  • Gelechiidae

    Microlépidoptères aux ailes trapézoïdales et frangées et à l'extrémité saillante. Ils portent de longs palpes recourbés.

  • Geometridae

    On compte environ 610 espèces de  géomètres ou phalènes en France. Principalement nocturnes, quelques uns volent de jour. Le corps est fin, doté d'ailes larges qui sont étalées latéralement au repos. L'envergure varie de 1.5 cm à plus de 5 cm. L'imago est le géomètre et la chenille est appelée arpenteuse car elle se déplace en s'arc-boutant. Au repos la chenille se raidit, ressemblant à un bâtonnet ou à un rameau, passant ainsi inaperçue.

  • Gracillariidae

    Ces microlépidoptères ont des ailes très étroites et longuement frangées. Leur position de repos est caractéristique : le corps forme un angle de 40° avec le support. Les chenilles sont mineuses.

  • Hepialidae

    Les Hépiales sont nocturnes. Le vol du mâle est rapide et vibré. Les oeufs sont abandonnés en vol, les chenilles sont radicicoles.

  • Hesperiidae

    Les Hespéries sont des papillons de jour de petite taille volant par temps chaud. Le vol est rapide et sautillant. Les antennes ont une massue épaisse ou incurvée, se terminant en pointe. Les chenilles se développent dans des feuilles ou des herbes enroulées sur elles-mêmes. 

  • Incurvariidae

    Microlépidoptères aux ailes allongées et aux reflets métalliques. La chenille mineuse confectionne des fourreaux lenticulaires.

  • Lasiocampidae

    Les Bombyx ont un corps robuste recouvert de poils denses. Les ailes sont repliées en toit au repos. Les chenilles sont poilues (lasios = chevelure ; kampa = larve) et ont de belles couleurs.

  • Lecithoceridae

    Microlépidoptères au vol nocturne, ils portent de longues antennes. Les chenilles se développent dans les détritus végétaux.

  • Limacodidae

    Petites espèces nocturnes dont les chenilles sont aselliformes : elles glissent sur un pied secrétant un mucus adhésif.

  • Lycaenidae

    Les Lycènes, Argus bleu, Cuivrés et Porte-queues composent cette famille aux ailes bleues, cuivrées et brunes. Les ailes postérieures ont fréquemment une petite queue filamenteuse. La chenille trapue, aselliforme est quelque fois myrmécophile.

  • Momphidae

    Microlépidoptères de moins de 5 mm de long. Les chenilles sont mineuses.

  • Noctuidae

    Les Noctuelles volent de nuit (noctua = chouette, hibou). Le corps est robuste, recouvert d'écailles et de poils et les ailes sont repliées en toit, au-dessus du corps, au repos. La coloration homochromique de certains permet un bon camouflage dans la journée. D'autres présentent des crêtes thoraciques ou abdominales. Le vol est rapide et rectiligne. La chenille glabre et phytophage se mue en une chrysalide nue dans le sol. En France = 790 espèces.

  • Nolidae

    Les Noles sont des petits lépidoptères nocturnes possédant des touffes d'écailles sur les ailes antérieures. Les chenilles tissent un cocon naviculaire sur les feuilles ou les rameaux.

  • Notodontidae

    Les Notodontes sont des nocturnes. Leurs couleurs cryptiques sont efficaces le jour pour assurer un mimétisme parfait sur les écorces et les feuilles sèches.

  • Nymphalidae

    Les Nymphalides sont de beaux papillons volant de jour, dotés de vives couleurs et de grandes antennes. Ils comprennent les Sylvains, Vanesses, Nacrés, Mélitées. Ce sont d'excellents pollinisateurs. Au repos, les ailes sont appliquées verticalement. Les chenilles portent des épines.

  • Oecophoridae

    Microlépidoptères de moins de 10 mm de long. Les palpes labiaux très développés, falciformes, sont dressés verticalement. La chenille se développe dans de la soie, sous les écorces ou dans le bois vermoulu.

  • Papilionidae

    Grandes espèces brillamment colorées. Certaines ont une petite queue aux ailes postérieures. Le vol est rapide et planant.

  • Peleopodidae

    Une seule espèce en France pour cette famille. Ce microlépidoptère vole en Juillet et Août (taille 7 à 9 mm de long). Il est caractérisé par ses longues antennes. Les plantes-hôtes sont le Chêne, Hêtre, Erable, Poirier. La chenille tisse une toile sous une feuille.

  • Pieridae

    Les Piérides sont des papillons de jour, généralement blancs, jaunes, orangés. Les deux sexes diffèrent. Ils ont six pattes fonctionnelles de même taille. La chrysalide est attachée au support par un crémaster (= qui suspend) et une ceinture de soie.

  • Plutellidae

    Microlépidoptères à l'habitus mince et dont les plantes-hôtes sont en général les Brassicaées (Moutarde, Choux). La chenille fabrique un cocon lâche en filet pour se nymphoser.

  • Praydidae

    Ces microlépidoptères étaient autrefois rattachés à la famille des Yponomeutidae. Les chenilles, mineuses, ravagent certaines espèces d'arbres (Oliviers, Citronniers, Frênes...)

  • Prodoxidae

    Microlépidoptères inféodés aux petits fruits.

  • Psychidae

    Famille caractérisée par la construction d'un fourreau de fragments végétaux, sable, mousse et soie. Le mâle est petit avec des antennes pectinées, actif le jour. La femelle aptère, aux pattes atrophiées, reste dans le fourreau où ont lieu reproduction, la ponte et la chrysalide.

  • Pterophoridae

    Les Ptérophores sont de petits papillons de 12 à 35 mm d'envergure, aux ailes effilées, plumeuses, maintenues perpendiculairement au corps au repos. L'activité est crépusculaire, le vol est lent et léger.

  • Pyralidae

    Les Pyrales sont de petite taille et d'aspect et coloration très variés. Au repos, leurs ailes allongées sont repliées le long du corps ou étalées à plat.   

  • Saturniidae

    Très grandes espèces aux ailes colorées et portant chacune un ocelle servant à tromper les prédateurs. Les chenilles massives et glabres portent des verrues sétigères ; elles tissent un gros cocon.

  • Scythrididae

    Micro-lépidoptères diurnes et crépusculaires. Selon les espèces, les chenilles consomment Mousses et Lichens, mais aussi des Plantes et des Graminées.

  • Scythropiidae

    Une seule espèce représente cette famille en France (rattachée auparavant aux Yponomeutes).

  • Sesiidae

    Les Sésies ont l'apparence de guêpes. Elles ont un corps terminé par une grosse touffe de poils et des ailes étroites en grande partie transparentes. Le vol est diurne en plein soleil. La femelle pond dans les fentes d'arbres ou végétaux.

  • Sphingidae

    Les Sphinx, de grande taille, sont d'excellents voiliers, se déplaçant sur de très longues distances. La plupart sont crépusculaires et nocturnes, d'autres sont diurnes. Les chenilles sont parées de belles couleurs et ont une corne recourbée (le scolus) à leur extrémité abdominale.

  • Thyrididae

    Une seule espèce en France. L'espèce, petite, 8 mm de long, a des ailes colorées marquées de taches translucides. Elle vole en plein soleil sur les fleurs de Ronce, Sureau. La chenille se nourrit de Clématite des Haies. 

  • Tineidae

    Microlépidoptères commensaux de l'homme et des animaux. Les chenilles se nourrissent de végétaux, lichens, champignons et carcasses d'animaux morts.

  • Tortricidae

    Les Tordeuses sont des microlépidoptères crépusculaires dont les chenilles s'enroulent ou se tordent entre deux feuilles reliés par des fils de soie. Certaines chenilles vivent à l'intérieur de tiges ou graines. Les ailes des Tordeuses sont rectangulaires ou trapézoïdales. 

  • Yponomeutidae

    Microlépidoptères aux ailes blanches ou grises, étroites, pointillées de noir et frangées. Les chenilles vivent en groupe dans un nid de fils soyeux et peuvent défolier entièrement leurs plantes-hôtes. 

  • Ypsolophidae

    Microlépidoptères aux ailes falciformes et aux antennes pointées vers l'avant. La chenille perfore la feuille de la plante-hôte pour y tisser un cocon fusiforme.

  • Zygaenidae

    Les Zygènes sont des papillons de nuit volant le jour. Leur vol est lourd et rectiligne. Leur coloration est vive et voyante, métallique ou à taches rouges. La chrysalide est un cocon fusiforme, parcheminé, tissé sur une tige de graminées.