Paule & Michel Ehrhardt - Nature d'Alsace à 6, 8 et 1000 pattes

Insectes (6 pattes)

  • Coléoptères

    De beaux insectes dont la caractéristique est que la 1ère paire d'ailes, quelque fois très colorée, est appelée élytre et forme une carapace dure qui protège la 2e paire d'ailes, membraneuse, servant à voler. Coléoptère : coléo = étui, pter = aile. Ils peuvent être carnivores ou phytophages, vivent dans tous les biotopes et participent à la pollinisation. Plus de 11.500 espèces en France.

  • Dermaptères

    Ce sont les "perce-oreilles" ou forficules (= petits ciseaux) au regard des cerques. Le corps est allongé, aplati, avec des cerques en forme de pinces et des élytres très courts. Lucifuge, il se nourrit de végétaux et de petits animaux. La femelle assure des soins maternels, ce qui est très rare chez les insectes. Elle soigne et protège ses oeufs en les couvant, les nettoyant et les déplaçant en cas de destruction de l'abri puis elle nourrit ses larves par régurgitation. Elle peut mourir d'épuisement et sera dévorée par ses larves. Environ 24 espèces en France.

  • Blattoptères

    Appelés cafards ou blattes, ils ont le corps aplati avec de longues antennes et des pattes épineuses. Ce sont des insectes détritivores et omnivores, importants nettoyeurs du sol. Ils se cachent sous les feuilles, les écorces et certains peuvent se rencontrer dans les habitations. 23 espèces sont présentes en France.  

  • Diptères

    Les Diptères (di=deux et pter= ailes) possèdent deux paires d'ailes : une paire d'ailes fonctionnelles pour le vol, la seconde paire est remplacée par des balanciers ou haltères (ailes atrophiées au cours de l'évolution). Les larves sont apodes. Ils occupent un grand nombre de niches écologiques. Environ 8.500 espèces en France.

  • Ephéméroptères

    Insectes à corps mou pourvu de deux ou trois longs cerques, au vol médiocre. La larve est aquatique, herbivore ou détritivore. Les adultes ne s'alimentent pas et à peine éclos, ils s'accouplent en plein vol et meurent. Environ 140 espèces en France. 

  • Hémiptères

    Les Hémiptères (hemi=demi - pter=aile) comprennent les punaises, les cigales, les cicadelles, les pucerons et les cochenilles. L'appareil buccal est piqueur-suceur. Les Hétéroptères (hetero=différent - pter=aile) sont les punaises dont les ailes antérieures (hémélytres) ont une partie durcie et une extrémité membraneuse. Les Homoptères (homo=semblable - pter=aile) ont des ailes dont la structure est homogène et sont repliées en toit. Environ 3500 espèces en France.

  • Hyménoptères

    Les Hyménoptères ont deux paires d'ailes membraneuses reliées par un système de couplage. Deux grands sous-ordres : les Symphites (mouches à scie) et les Apocrites (porte-aiguillon). Ce sont des pollinisateurs efficaces. L'ordre est très riche et diversifié en espèces (environ 12.500 espèces en France). 

  • Lépidoptères

    Les Lépidoptères (lepido=écailles - pter=ailes) ont les ailes recouvertes d'écailles et possèdent un appareil bucal suceur (trompe). On distingue les Rhopalocères (rhopalo = massue - cer = corne) qui sont les papillons de jour et les Hétérocères (hetero = différent - cer = corne) qui sont les papillons nocturnes. Ce sont d'excellents pollinisateurs. Il y a 152 espèces de papillons de jour et plus de 2.000 espèces nocturnes en Alsace. 

  • Mantoptères

    Les Mantes ont une forme allongée et possèdent des pattes antérieures adaptées pour la capture des proies. Une petite dizaine d'espèces en France dont une seule en Alsace : Mantis religiosa.

  • Mécoptères

    Les Mécoptères sont constitués de la famille des Panorpes (7 espèces en France), des Bittaques (2 espèces) et des Borées (puces des neiges - 2 espèces). Les Panorpes sont appelées Mouche-scorpions par l'appareil copulateur évoquant une queue de scorpion que porte le mâle à son extrémité abdominale. Fréquentent les sous-bois et les haies. 

  • Mégaloptères

    Ce sont des insectes vivant au bord de l'eau. L'imago est terrestre et sa vie est brève. La larve est aquatique et carnivore. Les oeufs sont pondus par grands paquets sur les roseaux.

  • Microcoryphia

    Petits insectes primitivement aptères de moins de 10 mm aux gros yeux composés et au thorax bossu. Ils se nourrissent d'algues et de lichens se développant sur les pierres ou les troncs. Ils sont nocturnes. On les appelle également des Archéognathes. Espèces présentes en France : environ 35

  • Névroptères

    Cette catégorie regroupe principalement les Ascalaphes, les Chrysopes, les Coniopterygides,  les Fourmilions, les Hémérobes, les Mantispes. Les insectes sont de morphologie très variable mais possèdent tous des longues ailes membraneuses qu'ils placent au-dessus de leur corps lorsqu'ils sont au repos. Les ailes antérieures et postérieures ont la même forme et taille, sont fortement veinées, souvent transparentes, vertes ou jaunâtres.  

  • Odonates

    Les Odonates (Odo=dent - nate=machoire) réunissent les Libellules (Anisoptères) et les Demoiselles (Zygoptères). Larves et imagos sont de redoutables prédateurs. Environ 90 espèces en France dont 69 en Alsace.  

  • Orthoptères

    Les Orthoptères (ortho=droit - pter=aile) ont les ailes postérieures droites et sont équipés de pattes postérieures adaptées au saut. Ils possèdent  des pièces buccales de type broyeur.  On distingue les Ensifères (sauterelles, grillons, courtilières) et les Caelifères (criquets, tétrix). Un peu plus de 220 espèces en France (Métropole).    

  • Plécoptères

    Appelés aussi "perles" ces insectes ont les ailes repliées en ciseaux sur le corps. Ils possèdent deux cerques à l'abdomen. L'imago se nourrit de fragments de lichen et sa vie est brève. La larve aquatique est carnivore et vit dans les eaux courantes à fond caillouteux. Ce sont de très bons bio-indicateurs. En France : 191 espèces.

  • Psocoptères

    Les psoques (psokos = rongé, réduit en poussière) ou poux sont de petits insectes (0.7 à 7 mm) vivant sur les feuilles des arbres ou sur les écorces, se nourrissant de lichens et d'algues. Ils ont besoin d'une atmosphère humide. Plusieurs espèces sont domicoles et ravageurs de denrées. Ils pullulent aussi dans les bibliothèques et les musées : ce sont les poux des livres. 116 espèces en France.

  • Raphidioptères

    Appelées "mouches-serpent" par l'allongement de leur prothorax, donnant un aspect ophidien. Les larves et les adultes sont terrestres, arboricoles, courant rapidement sur les troncs et les branches à la recherche de leur nourriture (pucerons, psoques...). Les femelles ont un ovipositeur pour pondre leurs oeufs dans la fente des écorces des arbres. Environ 18 espèces en France. 

  • Siphonaptères

    Ce sont les puces, insectes sauteurs et aptères dont le corps est fortement aplati latéralement. Les adultes sont piqueurs-suceurs hématophages. Ce sont des ectoparasites permanents ou temporaires de mammifères et d'oiseaux. Les espèces en France sont au nombre de 110.

  • Trichoptères

    Ce sont les phryganes. L'adulte est principalement nocturne et vole à proximité de l'eau. Les ailes sont couvertes de poils serrés (= trichoptère). La larve est aquatique, omnivore, carnivore ou herbivore. Elle vit dans un fourreau caractéristique qu'elle confectionne avec des matériaux divers et variés : grains de sable, feuilles, brindilles, coquilles. Environ 380 espèces en France.

  • Zygentomes

    Les "Poissons d'argent" sont aptères, ont de longues antennes filiformes, deux cerques et un filament caudal médian. Nocturnes, omnivores, saprophages, détritiphages, ils se déplacent rapidement. Il existe une quinzaine d'espèces en France. Ils sont aussi appelés Thysanoures.