Paule & Michel Ehrhardt - Nature d'Alsace à 6, 8 et 1000 pattes

Araneidae

Les épeires tissent une toile de forme régulière dite toile orbiculaire et un fil d'alerte relié à un abri. Le mâle est plus petit que la femelle et très souvent, après l'accouplement, se fait dévorer.